lundi 24 avril 2017

les Céramiques

Il doit y avoir, bien loin maintenant, dans mes archives, ce musée de la céramique en Espagne  : les poteries depuis les amphores et autres récipients ont cessé d'être uniquement fonctionnels  et j'ai trouvé à l'hotel Dumay quelques éléments d'une fabrication artistique : rendre beau le fonctionnel .
 La région Toulousaine était riche de multiples fabriques avec notamment ces "Fouque " qui en viendront bientôt à la porcelaine.
 Vous pouvez donc me faire confiance quant à la rareté des objets que je sélectionne.
                Ici une fontaine tout à fait remarquable :

 ou ce réchaud dont le jaune décoré de vert ne ressort pas bien dans l'atmosphère jaune des vitrines.



















Pur hasard si sa production est venue se refléter sur sa tête......






















 scènes de genre comme ces "borrachos"



la faïence est blanche























monuuments Toulousains






















 et quelques moustiers






                http://www.academie-de-moustiers.com/les-decors-principaux.html


http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6382784v

http://ogabathuler.free.fr/Francais/Histoire/histoire.html

http://amisfaiencefine.fr/IMG/pdf/DFF-10.pdf

http://ogabathuler.free.fr/Francais/Histoire/faiencescommunes.html

museu de la ceramica ametlla de mar

dimanche 23 avril 2017

Trésors des petits musées

 Dans les dernières infos archéologiques, que je suis, celle-ci intéressera sans doute mes lecteurs de l'Est :

http://www.78actu.fr/musee-de-guiry-en-vexin-decouvrez-les-dieux-sovietiques-que-les-petainistes-ne-voulaient-pas-voir_47889/

l'archéologie c'est la découverte des arts enfouis qu'ils soient architecturaux  mais plus encore bronzes, monnaies ou statuaire et ces découvertes, même sous-marines, sont de plus en plus nombreuses.

Revenons encore une fois à l'Hotel Dumay qui nous propose un élément qui m'est cher, le joug et  le surjoug, témoins de ce que nos ancêtres avaient inventé pour coiffer les têtes de leurs attelages pour le labourage.





                    les toits aussi se couvraient de faîtages


 Quant aux toulousaines elles coiffaient leur chef de ce chapeau traditionnel......

 Mais vous le savez, je ne suis pas toujours dans les musées mais au pays de l'ours, une des dernières occasions, hier, de pouvoir monter sur les fougères désséchées et couchées par la neige,  sous un soleil radieux.
 dernière signature ! découverte par Frisco, attentif à tous les détails de notre environnement.

         les boulangers de ma vallée savent encore faire de l'art avec leur pain


 il s'accroche toujours, ce bon vieux hêtre ; le terrain est, ce printemps, anormalement sec, inquiétant ... peut-être pleuvra-t-il en Juin ?

le grand frêne,  4 mètres de circonférence est toujours au rendez-vous :


un peu d'eau quand même


http://www.eyrolles.com/Chapitres/9782212119589/pp-189-195_Rossi.pdf

 http://pedagogie.ac-toulouse.fr/ien-lourdes-bagneres/images/Documents-telech/catalogue_surjoug.pdf

vendredi 21 avril 2017

Anonymes et Personnalités

 On y revient:


                                                                    Hotel Dumay

 Ils s'étaient mis "sur leur 31"..... et au fait pourquoi  ? d'où vient cette expression  ? puisque le 31 est justement l'indicatif du département Toulousain.....

....................ils avaient revêtus leurs plus atours pour recevoir Napoléon 1er, le 26 avril 1808.
Le corps municipal avait créé une section spéciale  pour le recevoir..



           Les Toulousaines,  elles aussi, avaient sorti leurs habits de fête.

  pas pour longtemps car six ans plus tard c'est la dernière  bataille de l'Empire.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/04/06/1857366-le-10-avril-1814-c-etait-la-bataille-de-toulouse.html

Cette ville a traversé les siècles en se distinguant par ses hommes ou ses institutions :





                                      http://jeuxfloraux.fr/8.html

 https://fr.wikisource.org/wiki/Odes_et_Ballades/%C3%80_l%E2%80%99Acad%C3%A9mie_des_Jeux_floraux


http://www.cosmovisions.com/Delaroche.htm


http://www.vie-romantique.paris.fr/fr/ary-scheffer




                                                                                     Marius Cazeneuve
                                                                     Chasse au Python

https://www.projet-voltaire.fr/origines/expression-se-mettre-sur-son-trente-et-un/


jeudi 20 avril 2017

Le Musée du Vieux Toulouse

 Deux sous-titres possibles :

Le dragon et la toulousaine....ou bien

 Deux "affaires" retentissantes de portée nationale

parmi d'autres pépites que nous découvrirons.

 L'écrin, pour commencer :

 Ce sont donc des toulousains de Toulouse  qui vous accueillent et éditent "l'auta"

 un bulletin auquel j'étais d'ailleurs abonnée, autrefois !

(C'est par la filiation de cette soeur de François 1er, Marguerite, qu'Henri de Navarre sera légitime à la couronne de France et deviendra Henri IV.
 C'est par l'adhésion de sa fille Jeanne d'Albret  aux ecrits de Calvin que le Sud-Ouest deviendra Huguenot)
 On lui doit aussi "l'Heptaméron".

http://visualiseur.bnf.fr/Visualiseur?Destination=Gallica&O=NUMM-101461
 
             






















Il y a toujours de l'eau au tréfonds du vieux puits et la glycine grimpe à l'assaut du soleil.






Puisque je viens d'évoquer quelques faits historiques qui peuvent expliquer cet esprit d'indépendance des Etats du Languedoc ;( lors des guerres de religion, Toulouse cernée par les protestants était restée farouchement catholique : il se trouve que j'habite à l'ombre du château de Jean-Claude de Lévis-Léran  gouverneur du Languedoc sur ordre d'Henri IV ; protestant et guerrier redouté ce Jean-Claude avait pour nom "le Sire d'Audou"  qui mit à feu et à sang les possessions catholiques, et d'un autre château celui de Montségur vaincu par les Lévis et ses lieutenants.)

Mais revenons-en à une de ces deux "affaires ".






  Si vous traversez le "Capitole" dans la cour Henri IV , vous verrez en son centre une plaque commémorative de cette exécution.
 C'est parce que le duc de Montmorency était cousin du roi de France qu'il eut droit à cette faveur, sinon c'eut été sur une autre des places toulousaines destinées aux exécutions.

 La deuxième "affaire" est "l'affaire Calas" :





http://centrebombe.org/Voltaire.-.Traite.sur.la.tolerance.pdf

http://www.ladepeche.fr/article/2001/04/08/119909-1632-la-revolte-d-henri-ii-de-montmorency-ii.html

https://www.tombes-sepultures.com/crbst_747.html